Oakland Institute

Reframing the Debate Inspiring Action

Aveulglement Volontaire: Comment les Classements Doing Business de la Banque Mondiale Appauvrissent les Paysan-ne-s

Créée en 1944 dans le but d’agir pour réduire la pauvreté, la Banque Mondiale, dont le siège se trouve à Washington, est une institution qui fournit de l’assistance financière et technique ainsi que des services de conseil pour le développement dans les pays pauvres et en transition.

Malgré ces objectifs louables, les activités de la Banque Mondiale ainsi que son influence excessive sur la gouvernance des pays en développement ont soulevé de fortes critiques au cours des années. D’innombrables manifestations ont dénoncé l’agenda néolibéral de la Banque lorsqu’elle imposait des politiques de conditionnalité injustes, des mesures d’austérité niant le droit des personnes à la santé et à l’éducation, soutenait des projets aux conséquences environnementales destructrices ou fournissait un allègement fictif de la dette des pays. Les Programmes d’Ajustements Structurels (PAS) mis en oeuvre dans les années 1980 ont appauvrit des millions de personnes dans les pays en développement du fait de l’imposition du retrait de l’Etat et de la libéralisation radicale des économies comme conditions nécessaires pour recevoir les prêts de la Banque et du Fond Monétaire International. Les PAS ont été critiqués de toutes parts par la société civile jusqu’à leur abandon officiel en 2002.