Land Rights

Pemeringkatan Bank Dunia Ditolak

Bisnis.com,  JAKARTA -  Sedikitnya 260 organisasi sipil global menolak pemeringkatan Doing Business 2015 yang diluncurkan Bank Dunia pada pekan ini terkait dengan semakin terpinggirkannya petani kecil dan masyarakat adat di pelbagai negara.

Doing Business ou les non-sens d’un classement

Par Amine Echikr 

De polémique en polémique, les auteurs du classement mondial tentent de justifier le bien-fondé de leur démarche. L’édition 2015 du rapport Doing Business n’y échappera pas. Mécontente de son rang, la Chine avait tapé du poing sur la table fin 2012 et exigé la suppression pure et simple d’un classement qui risquait, selon elle, de «ruiner la réputation» de la Banque. D’autres voix avaient simplement pointé d’importantes failles méthodologiques. 

Dark Green? Green Resources CEO responds to Oakland Institute's new report

Fremtiden i vare hender, Spire and Utviklingsfondet is arranging a ‘mini-seminar’ about Green Resources’ Ugandan operation in Oslo on 4 November without inviting Green Resources. Green Resources is Africa’s leading reforestation company, having established more than 40,000 ha of plantation forests. We are a commercial forestry company that has sequestrated millions of CO2e, and created large environmental and social co-benefits. It is ironic that less than a week after the publication of possibly the most serious report ever to be publish on the negative effects of climate change by IPCC, Fremtiden i vare hender and Utviklingsfondet chose to attack what may be East Africa’s most successful private effort to combat climate change.

Engineering Ethnic Conflict: The Toll of Ethiopia's Plantation Development on Suri People

Recently dubbed “Africa’s Lion” (in allusion to the discourse around “Asian Tigers”), Ethiopia is celebrated for its steady economic growth, including a growing number of millionaires compared to other African nations. However, as documented in previous research by the Oakland Institute, the Ethiopian government’s “development strategy,” is founded on its policy of leasing millions of hectares (ha) of land to foreign investors. Implementation of this strategy involves human rights violations including coerced displacement, political repression, and neglect of local livelihoods, and places foreign and political interests above the rights and needs of local populations, especially ethnic groups who have historically been marginalized and neglected by the government.

L'Ukraine selon Monsanto et consorts

L’interdiction de culture des OGM dans ce pays va-t-elle être levée ? C'est fort probable et ce sera le gros lot pour Monsanto et autres multinationales étazuniennes et européennes.

Attractivité: la Banque mondiale remanie son classement face aux critiques

Singapour en tête, France 31e et Erythrée lanterne rouge: la Banque mondiale a publié mardi à Washington une version remaniée de son classement sur l'environnement des affaires afin de faire taire les critiques sur sa pertinence.

L'édition 2015 de son rapport "Doing Business" passe au crible le cadre réglementaire s'appliquant aux petites et moyennes entreprises dans 189 économies, en évaluant notamment dans quelles conditions elles peuvent lancer leur activité, avoir accès à l'électricité, au crédit ou payer leurs impôts.

Attractivité: la Banque mondiale remanie son classement face aux critiques

Singapour en tête, France 31e et Erythrée lanterne rouge: la Banque mondiale a publié mardi à Washington une version remaniée de son classement sur l'environnement des affaires afin de faire taire les critiques sur sa pertinence.

L'édition 2015 de son rapport "Doing Business" passe au crible le cadre réglementaire s'appliquant aux petites et moyennes entreprises dans 189 économies, en évaluant notamment dans quelles conditions elles peuvent lancer leur activité, avoir accès à l'électricité, au crédit ou payer leurs impôts.

Attractivité: la Banque mondiale remanie son classement face aux critiques

Singapour en tête, France 31e et Erythrée lanterne rouge: la Banque mondiale a publié mardi à Washington une version remaniée de son classement sur l’environnement des affaires afin de faire taire les critiques sur sa pertinence.

L’édition 2015 de son rapport «Doing Business» passe au crible le cadre réglementaire s’appliquant aux petites et moyennes entreprises dans 189 économies, en évaluant notamment dans quelles conditions elles peuvent lancer leur activité, avoir accès à l’électricité, au crédit ou payer leurs impôts.

Civil Society Rejects the World Bank’s 2015 Doing Business Rankings

---For Immediate Release---

 

Civil Society Rejects the World Bank’s 2015 Doing Business Rankings

World Bank’s Rankings Denounced as an Illegitimate Report Card

 

Pages